jeudi 11 décembre 2008

mercredi 3 décembre 2008

Les Puppini Sisters

Dans la foulée du film Les Triplettes de Belleville, est né ce trio féminin utilisant la technique du close harmony en vogue durant les années 30-40. Ne se limitant par à interpréter les succès de l'époque, elles s'amusent à revisiter des chansons des années 80 ou à écrire leurs propres textes.

Ici, "Wuthering Heights" de Kate Bush sur des extraits du film du même nom et assaisonné à la sauce Puppini. Un régal.



Là, "Boogie Woogie Bugle Boy".Un clin d'oeil aux Andrews Sisters, authentique trio de cette période qu'on peut voir ici.




Et pour finir, écoutez leur interprétation de "I will survive", succès disco de Gloria Gaynor de 1978.



Le site officiel des Puppini Sisters

Innsbruck, ich muss dich lassen

Ce lied (chanson en langue allemande) a été composé durant la Renaissance par le franco-flamand Heinrich Isaac (1450-1517). Dans un style sobre mais empreint de mélancolie, il exprime le regret de devoir quitter Innsbruck, la ville autrichienne où il occupait le poste de compositeur de cour. Cette mélodie sera reprise plus tard par J.S. Bach dans le choral "O Welt, ich muss dich lassen".


En voici le texte

Innsbruck, ich muss dich lassen, ich fahr dahin mein Strassen, in fremde Land dahin. Mein Freud is mir genommen, die ich nit weiss bekommen wo ich im Elend bin.

Gross Leid muss ich jetzt tragen, das ich allein tu klagen dem liebsten Buhlen mein. Ach Lieb, nun lass mich Armen im Herzen dein erbarmen, dass ich muss dannen sein.

Mein Trost ob allen Weiben, dein tu ich ewig bleiben, stet treu, der Ehren fromm. Nun muss dich Gott bewahren, in aller Tugend sparen, bis dass ich wiederkomm.

Plusieurs partitions sont disponibles ici

Les fichiers MIDI en voix séparées sont là

L'opéra imaginaire

Loading...